Maieusthésie_entretiens et formations
Maieusthésie_entretiens et formations

Articles

Né de mon expérience et de ma réfléxion , et en appuie sur la poture maïeusthésique proposée par Thierry Tournebise, voici ici mon premier article.

 

Il précède à d'autres partages qui viendront au fil du temps.

 

Bonne lecture à vous !

 

 

Le pouvoir dangereux de celui qui sait pour vous

 

Quand on ne va pas bien, qu’on se questionne sur sa vie, ses projets, ses choix, on se sent souvent perdu. Et quand on est perdu et que l’on souffre, on peut avoir envie de trouver de l’aide et des réponses à ses questions.

Il existe alors un possible chemin qui nous amène à nous appuyer sur des ressources extérieures pour parvenir (ou du moins c’est ce que l’on espère) à comprendre et à aller mieux.

Ces ressources extérieures peuvent être très diverses : partages avec des proches, spiritualité, pratiques ésotériques, parcours thérapeutiques, lectures… la liste ne peut être exhaustive tellement ces ressources sont multiples.

La clé de la pertinence de ces ressources est sans aucun doute celle du non savoir.

La ressource, quelle qu’elle soit ou qui elle soit, ne sait pas pour vous.

Le non savoir de ce qui se passe en vous, de ce qui vit en vous, de ce qui fait sens et de ce qui vous éclaire.

L’accompagnant, qu’il soit professionnel ou dans un élan d’écoute et de partage, ne sera jamais plus aidant que s’il ne cherche pas à vous aider en répondant à votre place à vos questionnements.

La ressource peut donner un éclairage, proposer, souligner, suggérer, ouvrir, mais ne sait pas.

Elle ne peut pas car elle n’est pas vous.

L’accompagnant qui sait pourrait alors, avec toute sa douceur ou sa bienveillance,  venir altérer, voir abîmer ce qui se passe en vous. Son « savoir pour vous » peut ainsi aboutir à une négation de vos ressentis et donc de qui vous êtes.

Le « savoir pour vous » donne du pouvoir à l’autre sur vous. Il créait de la fascination et de la dépendance.

C’est dangereux. Et ça l’est d’autant plus que c’est presque invisible…

La ressource extérieure doit vous permettre d’aller vers vous-même, de vous aider à vous rencontrer, de faire place à ce qui vit en vous.

Personne ne sait ce qui se passe en vous mieux que vous.

 

 

Estelle Montaigne

Estelle Montaigne_Maieusthésie Maïeusthésie
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Estelle Montaigne